Comment débuter en tant que prothésiste ongulaire ?

Comment devenir prothésiste ongulaire à son compte ?

Le métier de prothésiste ongulaire est une activité artisanale qui dépend de la Chambre des métiers. Le code APE de référence (soins de beauté) est le 9602 B. Il faut savoir que le stage de préparation à l’installation (SPI) n’est plus obligatoire. Selon l’article 16 de la loi du 5 juillet 1996, on peut s’installer à son compte sans diplôme à condition que l’on ne propose pas de prestation de manucure. Auquel cas, la loi prothésiste ongulaire
exige un CAP esthétique cosmétique ou une expérience professionnelle de 3 ans minimum. 

Le statut d ’auto-entrepreneur (ou micro-entrepreneur) est idéal pour débuter en tant que prothésiste ongulaire. C’est un régime simplifié qui nécessite peu de formalités, mais doit se soumettre à certaines règles :

  • déclarer son auto entreprise en ligne auprès de l’URSSAF ou Guichet entreprises ;
  • créer son immatriculation en s’enregistrant au répertoire des métiers (RM) avec la Chambre des métiers et au (RCS) pour de la vente de produits complémentaire avec la CCI (Chambre de commerce et d’industrie) ;
  • déclarer tous les mois ou tous les trimestres son CA sans dépasser un plafond annuel de 72 500 € pour l’activité de prothésiste ongulaire seule. Il s’élève à 176 200 € s’il y a une activité commerciale complémentaire ;
  • payer ses cotisations sociales suivant le chiffre d’affaires
    réalisé au taux de 22 % pour le stylisme ongulaire et taxé à hauteur de 12,8 % pour la revente de produits ;
  • gérer sa comptabilité en tenant un livre de recettes pour les prestations de services et un registre d’achats pour la vente de produits. 

L’activité de prothésiste ongulaire
peut être exercée depuis chez soi
, au domicile de ses client/e;s, dans des centres de beauté (bar à ongles, institut, salon de coiffure…) de façon ponctuelle ou lors d’évènements. L.e.a styliste ongulaire doit suivre les tendances du marché pour pérenniser son entreprise. Afin d’être toujours à jour des dernières innovations techniques, il est important de se former régulièrement.

La formation est indispensable

Pourlancer son activité de prothésiste ongulaire
dans de bonnes conditions, il est indispensable de suivre une formation. Les gestes de base ainsi que les techniques d’hygiène et de sécurité doivent être maîtrisés dès le départ pour mieux répondre aux besoins de sa clientèle. L.e.a styliste ongulaire doit également disposer de certaines qualités spécifiques comme :

  • l’écoute ;
  • la flexibilité ;
  • la créativité ;
  • l’habileté…

Le salaire d’une prothésiste ongulaire
peut s’élever entre 400 € et 1 600 € par mois. Elle peut augmenter ses revenus
en effectuant de la vente de produits complémentaires. Pour développer son activité, elle doit faire de la communication sur les réseaux sociaux, créer une fiche Google my business et favoriser le bouche-à-oreille. Une formation permet d’apprendre tous ces aspects de l’entrepreneuriat. De plus, être certifié.e est un gage de confiance supplémentaire pour ses client.e.s.

Vous avez toutes les clés en main pour débuter en tant que prothésiste ongulaire
et vous installer
à votre compte. Chez RN Formation nous mettons tout en œuvre pour mieux vous accompagner. Alors, n’hésitez plus et concrétisez vos projets !

26 mai 2022